La Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

1. 1. Mieux comprendre la polyarthrtite rhumatoïde et ses enjeux -
En quoi consiste la polyarthrite rhumatoïde ?

3. Quelles sont les différentes catégories de polyarthrite rhumatoïde ?

Dernière mise à jour : 22-10-2018

Comme nous le verrons plus précisément dans nombre de questions de ce livre, il existe différentes catégories de polyarthrite rhumatoïde qui vont essentiellement se distinguer par un risque de persistance et/ou d’évolution différentes. Ceci est important à considérer non seulement pour estimer le pronostic à l’échelon d’un malade particulier mais également pour proposer la thérapeutique la plus adaptée.

En pratique, on distingue :

• Les maladies pour lesquelles le diagnostic ne pose aucun doute. On parle alors de polyarthrite rhumatoïde CERTAINE en opposition à la polyarthrite rhumatoïde POSSIBLE.

• Les maladies qui s’accompagnent de la positivité de certains marqueurs biologiques (facteur rhumatoïde, anti-CCP). On parle de polyarthrite SEROPOSITIVE en opposition à la polyarthrite SERONEGATIVE.

• Les maladies qui s’accompagnent à la radiographie d’images montrant des érosions osseuses. On parle alors de polyarthrite rhumatoïde EROSIVE en opposition à la polyarthrite NON EROSIVE.

• Les maladies qui s’accompagnent à la radiographie d’images montrant une atteinte des cartilages articulaires. On parle alors de polyarthrite rhumatoïde DESTRUCTRICE en opposition à la polyarthrite NON DESTRUCTRICE.

À retenir

En fonction de la certitude diagnostique de la présence de marqueurs biologiques et des données de la radiographie, on distingue généralement les polyarthrites rhumatoïdes « certaines » (versus « possibles ») « séropositives » (versus « séronégatives »), « érosives » (versus « non érosives ») « destructrices » (versus « non destructrices »). Cette classification est importante à considérer pour estimer le pronostic de la maladie et adapter au mieux les propositions de traitement.
Précédent Haut de page Suivant