La Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

2. 1. Mieux comprendre comment se manifeste une polyarthrite rhymatoïde -
Comment faire le diagnostic d’une polyarthrite rhumatoïde ?

12. Que sont les anticorps anti-protéines citrullinés (ACPA) communément appelés anti-CCP ?

Dernière mise à jour : 22-10-2018

Il existe plusieurs type d’anticorps dirigés contre les protéines citrullinées. Leur acronyme anglais est ACPA pour Anti Citrullinated Peptides Antibodies. Toutefois, à l’heure actuelle la technique de laboratoire utilisée s’appelle anti-CCP pour anti-Cyclic Citrullinated Peptides. Actuellement, on utilise le test dit de deuxième génération (c’est ainsi que sur le résultat d’un examen biologique vous pouvez lire parfois anti-CCP2).

De nombreux travaux sont en faveur d’un rôle direct/néfaste de ces anticorps (ACPA) sur l’articulation. Par exemple, un anticorps fabriqué en raison de protéines citrullinées apparaissant dans les gencives par exemple va aller spécifiquement se diriger contre les articulations, sans que l’on sache très bien pourquoi.

60% des malades souffrant de PR ont des ACPA (on parle de polyarthrite ACPA positive). On retrouve des ACPA dans 3% de la population générale.

À retenir

Les anticorps anti-protéines citrullinées (ACPA, anti-CCP) sont retrouvés dans environ 60% des patients souffrant de PR et à l’inverse sont rarement retrouvés dans la population générale (3%).
Précédent Haut de page Suivant