La Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

2. 1. Mieux comprendre comment se manifeste une polyarthrite rhymatoïde -
Comment faire le diagnostic d’une polyarthrite rhumatoïde ?

13. Chez qui et quand rechercher les anti-CCP ?

Dernière mise à jour : 22-10-2018

La logique incite à ne rechercher des anticorps anti-CCP que lorsque le diagnostic est évoqué cliniquement. Ainsi en pratique, il faudra en général que le patient ait au moins une arthrite, sans aucune autre raison évidente pouvant l’expliquer (infection, goutte, autre rhumatisme inflammatoire chronique...).

L’intérêt de rechercher des anti-CCP est diagnostic (pour déterminer s’il s’agit de PR) et pronostic (pour évaluer la sévérité de la maladie). Il est, à ce jour, déconseillé de rechercher des anti-CCP dans l’entourage de la personne atteinte de PR. En effet, leur seule présence ne permettra pas de retenir le diagnostic et aucun traitement ne sera alors débuté. Leur présence ne sera donc que source de stress.

À retenir

La recherche d’anti-CCP est nécessaire lorsque les éléments cliniques évoquent le diagnostic de PR. à ce titre, il est raisonnable d’envisager l’examen seulement si la personne a au moins une synovite/arthrite.
Précédent Haut de page Suivant