La Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

3. 2. Mieux comprendre comment prendre en charge une polyarthrite rhumatoïde -
Quelles sont les modalités de suivi de la polyarthrite rhumatoïde ?

35. Dois-je faire un "bilan de santé" plus fréquent et plus spécifique en cas de polyarthrite rhumatoïde ?

Dernière mise à jour : 22-10-2018

La notion de « revue systématique périodique » devient de plus en plus importante. Pour comprendre pourquoi, il faut faire un bilan de santé plus fréquent que ne le conseille le ministère de la santé pour tout citoyen et pourquoi ce bilan doit être spécifique à la polyarthrite, il faut connaître la situation actuelle :
• D’un côté, on a vu dans plusieurs questions de ce livre l’importance de l’éducation du patient, de l’évaluation de l’activité et la sévérité de la maladie, la détection et la prévention des comorbidités, l’évaluation de l’adhésion thérapeutique...
• D’un autre côté, les progrès observés ces dernières décennies ont fait que nombre de malades ne justifient plus d’hospitalisation et c’est tant mieux !
Force est de reconnaître que tous les objectifs sont difficiles à atteindre lors d’une    « simple » consultation avec son rhumatologue. C’est la raison pour laquelle nombre d’équipes de rhumatologie s’organisent pour assurer un suivi optimal, avec par exemple un programme qui dure quelques heures, assuré par une équipe pluriprofessionnelle et qui est à effectuer de manière périodique (soit tous les ans pour certains, soit tous les 2 à 5 ans pour d’autres).
Ces programmes s’intègrent dans ce que l’on appelle « revue systématique périodique ».

À retenir

Afin d’atteindre les objectifs d’une prise en charge optimale, il est souhaitable qu’un malade puisse être revu de manière périodique (1 à 5 ans) et de manière systématique (un programme multidisciplinaire parfaitement codifié) par l’équipe le prenant en charge.
Précédent Haut de page Suivant