La Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

3. 4. Mieux comprendre comment prendre en charge une polyarthrite rhumatoïde -
Quels sont les traitements symptomatiques de la polyarthrite rhumatoïde ?

43. Quels sont les risques de la cortisone ?

Dernière mise à jour : 22-10-2018

Les risques ou effets secondaires de la cortisone et de ses dérivés dépendent de la durée du traitement, de la dose administrée et du type de produit. Il existe également une tolérance individuelle variable d’une personne à l'autre. On recommande d’éviter lors des administrations par voie générale (orale ou injectable) les dérivés à effet retard, qui augmentent les risques.

Les principaux effets secondaires :
• prise de poids en lien avec une rétention d’eau, des œdèmes (gonflement du visage) et une action orexigène (qui ouvre l’appétit),
• hypertension artérielle,
• augmentation de la susceptibilité aux infections,
• ostéoporose (fragilité osseuse avec risque de fracture),
• fonte musculaire,
• diabète,
• athérosclérose et augmentation du risque de maladie cardiovasculaire,
• cataracte,
• fragilité de la peau, ecchymoses,
• excitation, insomnie.
Il existe des moyens pour prévenir ou au moins diminuer ces risques. On utilise toujours la dose la plus faible de cortisone et pendant une durée la plus courte possible (3 à 6 mois).
En fonction de la dose et de la durée, certains régimes sans sel ou pauvre en sucre et en graisses sont nécessaires pour limiter la prise de poids, le risque d’hypertension ou de diabète. Des traitements à visée osseuse appelés « bis-phosphonates » peuvent être proposés, en plus du calcium et de la vitamine D, pour prévenir l’ostéoporose. Enfin, on n’arrête jamais brutalement un traitement prolongé par cortisone pour éviter le risque d’insuffisance aigue des glandes surrénales mais aussi un rebond de la maladie (la diminution de la cortisone est toujours progressive).

À retenir

Les risques de la cortisone dépendent de la durée du traitement, de la dose administrée et du type de produit. Lors de toute prescription de cortisone, il est important de mettre en place les moyens pour prévenir ou au moins diminuer ces risques. Arrêter la cortisone se fait toujours de façon progressive.
Précédent Haut de page Suivant