La Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

3. 7. Mieux comprendre comment prendre en charge une polyarthrite rhumatoïde -
Quels sont les traitements non médicamenteux de la polyarthrite rhumatoïde ?

62. Quelle est la place des cures thermales, de la thalassothérapie et de la balnéothérapie ?

Dernière mise à jour : 22-10-2018

La balnéothérapie est l'ensemble des soins effectués en piscine. Elle permet de réaliser des exercices en décharge grâce à la portance de l’eau, en limitant les contraintes en particulier sur les articulations des membres inférieures (hanche, genou, cheville). L’immersion en eau chaude peut également contribuer à réduire les douleurs par un effet thermique et de massage. Certains patients ont recours à la thalassothérapie (eau de mer, boue marine, algues...) qui pourrait comme la balnéothérapie être utile. Les cures thermales peuvent être proposées en dehors des périodes de poussées, et pourraient apporter un bénéfice en terme de douleurs et de fonction. Les soins sont pris en charge par l’assurance maladie, dans le cadre d’une cure conventionnée de 18 jours et d’une prescription réalisée par votre médecin traitant ou votre rhumatologue. En revanche, les frais d’hébergement restent à votre charge. Vous avez le libre choix de la station qui doit toutefois avoir une orientation en rhumatologie.

À retenir

Le recours à la balnéothérapie, à la thalassothérapie ou aux cures thermales (en dehors des périodes de poussées) peut apporter un bénéfice sur les douleurs et la fonction. Toutefois, le bénéfice de ces séjours en centre sera d’autant plus important que celui-ci est bien organisé et propose notamment une prise en charge standardisée, multidisciplinaire et spécifique à la PR.
Précédent Haut de page Suivant