La Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

3. 7. Mieux comprendre comment prendre en charge une polyarthrite rhumatoïde -
Quels sont les traitements non médicamenteux de la polyarthrite rhumatoïde ?

63. Peut-on faire de la rééducation/kinésithérapie au cours d'une poussée inflammatoire ?

Dernière mise à jour : 22-10-2018

Pour nombre de patients dont la PR est contrôlée par un traitement, la simple recommandation est celle qui est aussi proposée à la population générale : BOUGER, FAITES DU SPORT.

Toutefois, en cas de polyarthrite sévère, la rééducation fait partie intégrante de la prise en charge de la PR. Elle s’appuie sur des exercices spécifiques à visée articulaire (entretien de la mobilité) et/ou musculaire (renforcement), effectués d’abord avec l’aide d’un rééducateur (kinésithérapeute/ ergothérapeute). Puis un programme d’auto-exercice peut également être appris afin de pouvoir le réaliser de façon autonome le plus régulièrement possible (idéalement tous les jours). Ces exercices doivent être personnalisés et adaptés à chaque patient.
Il est plus confortable de réaliser ces exercices en dehors des phases de poussée mais il faut veiller à maintenir son capital articulaire et musculaire même dans cette période d’activité de la maladie.
Il faut alors privilégier la mobilisation passive, qui peut être réalisée par un rééducateur, ou en auto-mobilisation.
Concernant le renforcement musculaire, il faut privilégier les contractions dites isométriques, c'est-à-dire sans déplacement de l’articulation afin de prévenir la perte musculaire. Enfin, il faut privilégier les exercices en décharge pour les articulations des membres inférieurs (hanche, genou, cheville) lors d’une poussée.

À retenir

Avoir des activités physiques régulières est recommandé pour maintenir/améliorer notre état de santé, que ce soit pour la population générale comme pour les patients atteints de PR. Toutefois, en cas de polyarthrite sévère, la rééducation est un élément clef de la prise en charge non médicamenteuse de la PR. Elle doit être débutée précocement et adaptée au stade évolutif ou en cas de poussée inflammatoire.
Précédent Haut de page Suivant