La Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

4. 1. Mieux vivre avec une polyarthrite rhumatoïde -
Peut-on fonder une famille avec une polyarthrite rhumatoïde ?

72. Quels traitements puis-je prendre pendant une grossesse ?

Dernière mise à jour : 22-10-2018

Avant de répondre à cette question, il faut savoir que toutes les études menées par les firmes pharmaceutiques pour développer leur médicament ont systématiquement exclus les patientes à risque de grossesse. Le résultat est que nous n’avons que peu d’informations.

Toutefois, certains tests de laboratoire ou chez l’animal peuvent nous faire craindre une toxicité particulière pour le fœtus (c’est le cas du méthotrexate et du léflunomide). à l’inverse l’utilisation par un grand nombre de femmes enceintes a fait que l’on « accepte » l’idée d’utilisation d’un médicament pendant la grossesse (c’est le cas de la salazopyrine et des corticoïdes).

Dans ce contexte, il est bien difficile de donner une réponse ferme car, comme vous vous en doutez, la prudence est de mise dans ce domaine.

Trois sources de renseignements possibles :
• Vérifier sur la boîte de médicaments s’il y est aposée une vignette qui contre-indique son utilisation.
• Accéder au site du Centre de Références sur les agents tératogènes (CRAT) : https://lecrat.fr où des informations plus précises sont fournies.
• Lire les recommandations des sociétés scientifiques, recommandations issues d’une analyse des données publiées dans la littérature. Un article récent (en anglais) résume les recommandations de la société scientifique européenne EULAR. Cet article est disponible sur le site internet de l’EULAR ou directement en tapant dans un moteur de recherche « The EULAR points to consider for use of anti-rheumatic drugs before pregnancy, and during pregnancy and lactation ».

Pour être plus pratique, on peut résumer la situation de la manière suivante :
• le paracétamol peut être utilisé,
• les anti-inflammatoires non stéroïdiens ne doivent pas être utilisés après le 5 mois de grossesse,
• les corticoïdes peuvent être utilisés,
• pour les traitements de fond conventionnels, la salazopyrine peut être utilisée mais ni le méthotrexate, ni le léflunomide ® (Arava ),
• pour les thérapeutiques ciblées, on préfère les arrêter et ne pas les utiliser pendant la grossesse. Toutefois, si nécessaire, on peut avoir recours aux anti-TNF.

À retenir

Pour savoir quel médicament prendre ou ne pas prendre pendant la grossesse, on peut vérifier s'il existe une vignette appelant à la sécurité d’emploi sur la boîte des médicaments, s’informer sur le site du CRAT, lire les recommandations des sociétés scientifiques savantes... Et surtout en discuter ouvertement avec son rhumatologue dès le désir de conception.
Précédent Haut de page Suivant