VIDEO : L'évaluation de la polyarthrite
rhumatoïde au quotidien
rechercher


IMPRIMER
  TELECHARGER 
Précédant Suivant
26. 
Quels sont les moyens permettant d'éviter les inconvénients de la cortisone ?
Dernière mise à jour : 30-05-2006

• Pour éviter l'hypertension artérielle, un régime "sans sel" est parfois proposé en cas de corticothérapie. En fait, le régime "sans sel" strict n'est systématique qu'en cas de "bolus" ou de fortes doses de cortisone (> 15 mg/jour). Un régime "peu salé" s'avère la plupart du temps suffisant (cf. question 82). Dans les autres cas (les plus fréquents), aucune restriction de sel n'est nécessaire.
• Pour éviter la prise de poids et d'éventuels troubles métaboliques (comme l'hypercholestérolémie, le diabète), il est habituel de proposer un régime pauvre en graisses et en sucres (cf. question 83).
• Pour prévenir l'ostéoporose, un régime riche en calcium est conseillé. Les apports quotidiens recommandés en calcium seront la plupart du temps couverts par une alimentation équilibrée, sinon une prescription calcique est nécessaire (cf. question 81). Un ensoleillement suffisant est habituellement recommandé pour augmenter la synthèse de vitamine D, sinon une prescription en vitamine D est souhaitable. La pratique régulière d'une gymnastique adaptée est également nécessaire afin de stimuler les cellules osseuses et de tonifier les muscles (cf. question 59). Rappelons que le calcium et la vitamine D n'ont aucun effet propre sur l'évolution de la polyarthrite rhumatoïde. Ces prescriptions gênent pas la prise des médicaments efficaces sur la polyarthrite rhumatoïde.
Enfin, pour lutter contre l'ostéoporose, en particulier après la ménopause, certains médicaments appelés bisphosphonates peuvent être utiles et prescrits dès la mise en route d'un traitement par cortisone.
• Pour éviter les infections sévères, il faut consulter rapidement son médecin en cas de fièvre ou symptômes évoquant une infection (toux, brûlures urinaires, éruption ...) et se souvenir qu'une petite lésion anodine peut s'aggraver à cause du traitement que l'on prend, si elle est négligée. Les soins d'hygiène corporelle habituels (brossage des dents toilette intime) doivent être draconiens, mais attention aux soins de pédicure trop "agressifs" qui peuvent favoriser les infections.
Pour éviter l'athérosclérose accélérée, il n'y a pas de mesure spécifique. Il faut se souvenir que ce risque est d'autant plus important qu'à la corticothérapie s'associeront d'autres facteurs favorisants comme l'obésité, l'hypercholestérolémie et/ou la ménopause. Ce sont sur ces facteurs éventuellement associés qu'il faut savoir agir le cas échéant (régime, médicaments pour baisser le taux de cholestérol).
À retenir
 
• Il existe des moyens simples pour essayer de prévenir les inconvénients de la cortisone.
• Il est souhaitable de les connaître et d'en discuter avec le médecin (qui pourra préconiser des examens de surveillance, voire un traitement médicamenteux), mais c'est dans la vie de tous les jours que ces mesures préventives doivent être appliquées (alimentation, activités physiques, etc.).
 
 VOS SUGGESTIONS 
 ENVOYER A UN AMI