Arthrose en 100 questions

Les 100 questions

4. Les différentes localisations de l'arthrose : La coxarthrose ou l'arthrose de hanche

69. Existe-t-il différentes formes de coxarthrose ?

Dernière mise à jour : 30-11-2000

Bergkamen OUI, il n'existe pas une coxarthrose mais des coxarthroses. Trois éléments permettent de caractériser une arthrose de hanche :

Odenthal Son éventuelle cause (cf. question 68) et l'on différencie ici :
- les coxarthroses secondaires à une dysplasie qui font discuter du traitement de la dysplasie ;
- les coxarthroses survenant chez les sportifs qui n'ont pas de conséquence thérapeutique particulière pour le malade mais qui font réfléchir à l'opportunité d'activités intensives, surtout chez l'adulte jeune ;
- enfin, les coxarthroses primitives c'est-à-dire sans cause apparente.

Annau Sa localisation : en effet, l'atteinte du cartilage ne touche pas, au moins au début de la maladie, tous les endroits de la hanche mais une zone particulière. On distingue ainsi (cf. schéma) :
- la coxarthrose supéro-externe (60 % des cas) qui peut évoluer rapidement ;
- la coxarthrose supéro-interne (20 à 30 % des cas) qui évolue généralement très lentement et qui s'observe surtout chez la femme ;
- la coxarthrose antérieure ou postérieure qui peut passer inaperçue sur la radiographie de bassin de face (cliché radiologique habituellement demandé dans cette situation). Pour être détectée, elle nécessite le recours à des examens radiologiques simples (standard) mais comportant une incidence particulière. Ces coxarthroses même au début sont particulièrement invalidantes ;
- la coxarthrose concentrique touchant toutes les zones en même temps (5 à 10 % des cas). C'est cette forme qui peut faire craindre une évolution particulièrement rapide chez le sujet âgé.

Son profil évolutif avec notamment le risque, chez le sujet âgé (au-delà de 70 ans) et surtout très âgé (au-delà de 80 ans) d'une arthrose destructive rapide (appelée communément par son acronyme C.D.R : Coxarthrose Destructrice Rapide).

À retenir

Afin d'essayer d'établir un pronostic de la coxarthrose (savoir si elle va évoluer rapidement ou pas), on peut s'aider de trois caractéristiques : sa cause, sa localisation précise au sein de l'articulation de la hanche et enfin son profil évolutif.
Précédent Haut de page Suivant