Arthrose en 100 questions

Les 100 questions

je cherche un homme pour mariage au maroc 2. Prise en charge de l'arthrose

12. Que veut dire arthrose sévère ?

http://unidekor.com.mx/?kanoe=sitios-de-citas-en-ibague&99e=33 Dernière mise à jour : 30-11-2000

one-handed
La réponse n'est pas aussi facile qu'il y paraît. Pour comprendre cela, il faut avoir à l'esprit que lorsque l'on évalue un patient arthrosique, on distingue deux parties :
- d'un côté les symptômes qui sont les signes cliniques dont se plaint le patient. On peut ici considérer comme arthrose sévère, une arthrose dont les symptômes cliniques sont importants ou du moins des symptômes cliniques qui entravent gravement la vie quotidienne du patient.

- d'un autre côté, l'état du capital cartilagineux que représente la qualité et la quantité du cartilage restant. Cette appréciation ne fait pas appel à la clinique mais à l'anatomie (à la structure). On peut ici considérer comme arthrose sévère une arthrose dont les données structurales montrent que le capital cartilagineux est grandement amoindri.

Ces deux notions ne sont pas forcément liées. En d'autres termes, à un instant donné si l'on fait une radiographie et que l'on interroge au même moment 1000 patients, on conclut qu'il n'existe pas ou peu de corrélation entre l'intensité les signes cliniques et la sévérité du pincement radiologique. Un patient peut être très douloureux alors que la radiographie est presque normale ; un autre patient, au contraire, peut ne pas souffrir du tout alors que la radiographie montre une disparition de l'interligne articulaire. Ceci n'est toutefois pas vrai sur le long terme, car l'avenir à 10 ans des patients qui n'ont pas de pincement articulaire est bien meilleur que celui des patients ayant un pincement articulaire important.

À retenir

La sévérité de l'arthrose comprend deux composantes pas nécessairement liées : d'un coté la sévérité des symptômes, d'un autre côté la sévérité structurale.
Précédent Haut de page Suivant