Lupus en 100 questions

Les 100 questions

1. MIEUX COMPRENDRE le lupus et ses enjeux

3. Quelles sont les principales maladies auto-immunes ?

Dernière mise à jour : 30-12-2010

http://blanchard.fr/?kontrolvesov=site-rencontre-timber&24a=4b Les maladies auto-immunes sont fréquentes touchant au total 3 à 5% de la population dans des pays comme la France. Schématiquement, il existe deux grands types de maladies auto-immunes.
- hombres solteros en sevilla Les maladies auto-immunes systémiques, c’est-à-dire capables de toucher plusieurs organes, comme la polyarthrite rhumatoïde, le lupus, la sclérodermie, le syndrome de Gougerot-Sjögren, les myosites et certaines vascularites. Si la polyarthrite rhumatoïde est fréquente (avec 300 000 patients en France), les autres affections sont plus rares.
- http://ecurie8.org/?svavilja=muslim-rencontre-inchallah&af7=70 Les maladies auto-immunes d’organes (c’est-à-dire localisées à un seul organe) comme les thyroïdites (atteinte de la thyroïde), le diabète de type I (atteinte du pancréas), la sclérose en plaques (atteinte du cerveau et la moelle épinière), les hépatopathies (atteintes du foie) et d’autres. Parmi ces affections, certaines sont fréquentes comme les thyroïdites et d’autres beaucoup plus rares, comme les hépatopathies. Ces maladies peuvent exister isolément ou s’associer. Ainsi, un lupus peut s’associer à un syndrome de Gougerot-Sjögren ou, plus rarement, à une autre maladie auto-immune systémique ou d’organe.

A retenir

Les maladies auto-immunes sont des maladies inflammatoires, globalement assez fréquentes, touchant 3 à 5% de la population en France. Il existe des maladies auto-immunes « généralisées », appelées systémiques, qui touchent plusieurs organes (comme le lupus), et des maladies auto-immunes « localisées », qui ne concernent qu’un seul organe (comme les thyroïdites). Les formes systémiques et localisées peuvent exister isolément, ou en association.
Précédent Haut de page Suivant