Lupus en 100 questions

Les 100 questions

http://allotaxis-serrechevalier.com/?begemot=rencontre-femmes-les-sables-d%27olonne&652=f9 2. MIEUX COMPRENDRE comment se manifeste un lupus

26. Quelle est l’évolution du lupus ?

http://ambiance-verandas.fr/?tamagochi=somme-cherche-femme-haute&9f5=9a Dernière mise à jour : 30-12-2010

http://alamarsalinas.com/?wakak=agencia-de-citas-en-siles&9ad=9a
Sans traitement, le lupus évolue par poussées évolutives de la maladie, alternant avec des phases de calme relatif. Malheureusement, cette évolution « naturelle » est susceptible d’aboutir non seulement à des dommages irréversibles dans les organes concernés par la maladie, en particulier reins (dialyse) et cerveau mais aussi au décès. Sous traitement, l’évolution habituelle du lupus se fait généralement vers la rémission : disparition des signes cliniques et amélioration de certains signes biologiques, comme le taux des anticorps anti- ADN. En revanche, les anticorps antinucléaires restent souvent présents, même lorsque le lupus est complètement contrôlé. L’objectif est de maintenir la rémission avec un traitement à dose minimale (traitement minimum efficace). Ceci s’obtient, habituellement, grâce à un traitement par antipaludéens de synthèse, à maintenir plusieurs années après l’obtention de la rémission. Si le traitement est bien suivi, sans interruption intempestive, le risque de poussées est plus faible, et celles-ci sont plus rares. Un traitement précoce et suffisamment intensif des poussées permet de limiter considérablement les séquelles et d’éviter une issue fatale devenue aujourd’hui très rare.

A retenir

Le plus souvent après une première poussée, le lupus est mis en rémission prolongée, grâce au traitement qui comporte des antipaludéens de synthèse, souvent de la cortisone, parfois des immunosuppresseurs. Le risque de séquelle est d’autant plus bas que le traitement est adapté et précoce.
Précédent Haut de page Suivant