Lupus en 100 questions

Les 100 questions

nuova chat incontri 2. MIEUX COMPRENDRE comment se manifeste un lupus

29. Le lupus cutanéo-articulaire a-t-il un risque d’évoluer vers un lupus avec atteinte rénale ?

Tomakomai Dernière mise à jour : 30-12-2010

http://english.elco.eng.br/?senjaor=musica-dona-maria-deixa-eu-namorar-asua-filha&ed6=51 C’est possible, mais c’est assez rare si le traitement est mis en route rapidement et pris régulièrement, tous les jours, sans arrêt intempestif. Les formes de lupus dont le début est surtout cutanéo-articulaire sont très fréquentes. Elles provoquent une atteinte de la peau et des douleurs articulaires, surtout au niveau des doigts et des poignets, mais aussi parfois au niveau des grosses articulations, comme les genoux et les chevilles. Ces formes, si elles sont traitées rapidement et suffisamment (en général par les antipaludéens de synthèse et de la cortisone à petite dose), peuvent ne jamais s’accompagner d’autres atteintes. La survenue d’une atteinte rénale, si elle n’existe pas initialement, est rare après plusieurs années d’évolution, surtout si le traitement est pris tous les jours sans oubli. Elle doit cependant être recherchée fréquemment par un examen des urines car les atteintes rénales du lupus ne provoquent initialement aucun symptôme.

A retenir

Le risque d’atteinte rénale est faible dans les formes dont d’expression initiale est uniquement cutanéo-articulaire. Cette atteinte rénale ne provoquant initialement aucun symptôme, elle doit être régulièrement par un examen des urines pratiqué régulièrement et pendant de nombreuses années.
Précédent Haut de page Suivant