Lupus en 100 questions

Les 100 questions

4. MIEUX COMPRENDRE comment vivre avec un lupus ?

74. Peut-on se faire opérer ?

Dernière mise à jour : 30-12-2010

Borssele OUI, il est tout à fait possible de se faire opérer quand on a un lupus mais il y a 3 précautions importantes à connaître.
- En cas de syndrome des antiphospholipides

(avec un risque de « caillot »), il faudrait être prudent car il faut arrêter l'anticoagulation par antivitamine K (anticoagulation orale) juste avant l'opération et la reprendre tout de suite après selon les recommandations de votre médecin. En cas d’arrêt de l’anticoagulation orale, l’opération devra être encadrée par une anticoagulation sous-cutanée. Certains gestes « chirurgicaux » peuvent se faire avec une anticoagulation modérée, votre médecin référent pourra vous mettre en contact avec les personnes adéquates. Parfois au cours du SAPL cf question 9, vous pouvez avoir une atteinte des valves cardiaques qui justifie un encadrement de la chirurgie par une antibiothérapie.
- http://bsjasionka.pl/?kraftovoepivo=randki-bez-konta-premium&64c=f9 En cas de traitement immunosuppresseur et/ou de prise de cortisone, il existe un risque d'infection après l'opération. Si besoins, selon les recommandations de votre médecin, votre traitement pourra être modifié transitoirement pour diminuer ce risque d'infection.
On pourra également vous proposer de prendre des antibiotiques avant l'opération.
- citas en linea tramites puebla Si vous prenez de la cortisone depuis longtemps, il ne faut pas l'arrêter après une opération car vous seriez exposé à un risque d'insuffisance surrénale. En effet, une prise prolongée de cortisone peut mettre vos glandes surrénales « au repos », ce qui fait qu'elles ne sont pas capables de produire suffisamment de cortisone pour contrôler le stress d’une opération.
Ainsi, toute chirurgie est possible dans le lupus, mais il est indispensable d'informer le médecin et le chirurgien qui vont vous prendre en charge. Un contact doit être pris avec le médecin qui s'occupe de votre lupus pour bien transmettre les éléments médicaux importants et le traitement que vous prenez. Si vous envisagez une chirurgie esthétique, discutez en avec votre médecin référent pour le lupus. Cela est certainement réalisable si vous le souhaitez mais sans prendre de risque (notamment pas d’arrêt intempestif de l’anticoagulation) !

A retenir

L’opération est possible à la condition de faire attention à 3 situations importantes :
Si vous avez un syndrome des antiphospholipides
Si vous avez un traitement immunosuppresseur et/ou une prise de cortisone
Si vous prenez de la cortisone depuis longtemps. Il est donc indispensable d’informer le médecin et le chirurgien qui vous prendra en charge pour l’opération, ainsi que votre médecin qui s’occupe de votre lupus
Précédent Haut de page Suivant