Lupus en 100 questions

Les 100 questions

bakeca incontri udine 4. MIEUX COMPRENDRE comment vivre avec un lupus ?

82. Quels moyens de contraception puis-je utiliser ?

http://fbcars.net/?caplja=femme-rencontre-femme-rennes&830=e4 Dernière mise à jour : 30-12-2010

Devakottai
En raison d’anciennes observations de cas de lupus survenant au début d'une contraception orale (CO) oestroprogestative (O), ainsi que l'observation de poussées lupiques chez des patientes sous CO, la COO a été longtemps déconseillée. Cette attitude est en train de se modifier. D'une part, parce que les pilules contraceptives de nouvelle génération contiennent de plus faibles doses d'oestrogènes que par le passé. D'autre part, parce qu’une étude semble indiquer que la CO n'augmente pas le risque de rechutes, même si le lupus est modérément actif. Dans le passé, la préférence était donnée à une CO à base de progestatifs seuls pour les patientes lupiques. Selon une étude récente, qui compare une pilule combinée (éthinylestradiol 30 mg + lévonorgestrel 150 mg/j) à du lévonorgestrel 300 mg/j, il n'y a pas de différence de fréquence des poussées entre ces deux méthodes contraceptives. Chez les patientes lupiques qui ont une maladie stable ou inactive et qui ne sont pas porteuses d'anticorps antiphospholipides, la contraception orale avec des s minidosés, ou des progestatifs seuls ne semble donc pas être associée à une augmentation des poussées. Par contre, le risque d'événement thromboembolique associé à la COO est significativement augmenté en présence d'anticorps antiphospholipides. Cette dernière situation représente donc une contre-indication absolue à la COO.
Précédent Haut de page Suivant