Arthrose en 100 questions

Les 100 questions

Gonesse 2. Prise en charge de l'arthrose

16. Existe-t-il des facteurs génétiques prédisposants à l'arthrose ?

http://nastrificiodicassano.com/?ploxoy=ragazza-cerca-ragazzo-palermo&db2=72 Dernière mise à jour : 30-11-2000

http://www.arbeitslosen.info/1786-dte61641-dating-and-flirting-sites-in-philadelphia.html À l'évidence OUI. Tout le monde sait que la probabilité d'avoir une arthrose digitale ("nouures aux doigts") chez une femme de 50 ans est d'autant plus grande que la mère et/ou une des tantes maternelles ou paternelles en était affectée.
De plus, on connaît des familles où existent des arthroses apparemment "primitives" (sans cause) survenant de manière diffuse et très précoce (avant l'âge de 30 ans).
A l'heure actuelle, grâce aux progrès de la génétique, il a été d'ores et déjà possible de trouver chez certaines familles particulières des défauts génétiques de fabrication des composants de la matrice cartilagineuse. De plus, des études en cours chez les jumeaux atteints d'arthrose digitale et/ou des études familiales de patients souffrants d'arthrose "banale" sont à l'heure actuelle en cours pour préciser les mécanismes génétiques éventuels.

À retenir

A l'évidence OUI. Les progrès de la recherche en génétique devraient permettre dans un premier temps de détecter des troubles génétiques à l'origine de certaines maladies rares mais graves (arthrose diffuse familiale du sujet jeune) mais également de l'arthrose "banale". Dans un second temps, on pourra espérer envisager des avancées thérapeutiques dans ce domaine (thérapie génique).
Précédent Haut de page Suivant