Lupus en 100 questions

Les 100 questions

2. MIEUX COMPRENDRE comment se manifeste un lupus

19. Quels sont les examens nécessaires au diagnostic du lupus ?

Dernière mise à jour : 30-12-2010

http://zikologistes.com/?makakafrancyzka=site-rencontre-musulman-de-france&c1f=e5 Le diagnostic de lupus dépend beaucoup des manifestations qui révèlent la maladie. Les examens nécessaires ont comme objectif, d’une part d’éliminer une maladie qui ressemblerait au lupus et, d’autre part, d’affirmer si possible le diagnostic. Les examens les plus utiles au diagnostic de lupus sont :
- Kāshān Les examens biologiques de « routine »
La recherche d’une diminution des globules dans la circulation sanguine (cytopénie) : anémie (hémolytique ou inflammatoire), lymphopénie, neutropénie, thrombopénie autoimmune
cf. questions 23, 24 et 25.
La recherche d’une atteinte rénale par l’analyse de la fonction rénale (mesurée par la créatinine sanguine) et l’analyse des urines qui permet de savoir s’il y a une anomalie du filtre rénal. Si ce filtre est atteint, les urines vont contenir des protéines (notamment de l’albumine), mais aussi des globules rouges (hématurie) ou des globules blancs (leucocyturie). Ces anomalies rénales ne sont pas spécifiques du lupus, mais sont indispensables à rechercher quand on évoque cette maladie. Elles peuvent être détectées par une simple analyse de la bandelette urinaire chez le médecin traitant.
L’analyse de la biologie hépatique (transaminases, phosphatases alcalines) est surtout utile pour éliminer une autre maladie (virus), car il n’y a pas d’atteinte spécifique du foie dans le lupus
- Mondays Les examens immunologiques
C’est tout d’abord la recherche d’un taux élevé d’immunoglobulines (hypergammaglobulinémie), qui traduit l’activation du système immunitaire
Les examens biologiques les plus importants pour affirmer le diagnostic sont immunologiques avec l’identification globale d’anticorps antinucléaires et de ses composantes (anti-ADN natif, anti-Ro/SS-A et La/SS-B, Sm, RNP…) cf. questions 20 et 21 et éventuellement la recherche d’une activation du système du complément qui se traduit par une baisse (hypocomplémentémie) cf. question 22. Ces examens immunologiques doivent comporter systématiquement la recherche d’anticorps antiphospholipides cf. question 9. Ceux-ci sont des auto-anticorps qui « épaississent » le sang, entraînant un risque de coagulation dans les veines (appelée phlébite) ou dans les artères (thrombose).
- Différents autres examens peuvent être utiles en fonction des signes que présente le malade
Une biopsie cutanée (avec une anesthésie locale) peut être nécessaire pour confirmer en analyse histologique une lésion cutanée qui évoque un lupus.
En cas de suspicion d’atteinte cardiaque ou vasculaire (veine ou artère), il faut effectuer une échographie- Doppler
En cas d’atteinte rénale, il faut discuter une biopsie rénale pour savoir quelle est la sévérité de l’atteinte durein
En cas d’atteinte neurologique, il faut explorer le cerveau par des examens comme l’IRM et/ou analyser (par une ponction lombaire) le liquide qui circule autour du cerveau qu’on appelle le liquide céphalo-rachidien
Une atteinte importante des cellules sanguines (cytopénie) peut justifier une étude de la moelle que l’on prélève sous anesthésie locale (myélogramme)
Les radiographies ou une autre technique d’imagerie (IRM, échographie) sont parfois nécessaires en cas de douleurs articulaires et/ou osseuses, pour écarter une autre maladie.
La liste des examens nécessaires dans un lupus ne peut pas être exhaustive, car elle dépend de l’expression de la maladie de chaque malade à un moment donné de la vie. Tous ces examens peuvent être nécessaires pour faire le diagnostic de lupus, mais aussi, et surtout, pour définir le type et l’importance de l’atteinte de chaque organe.Cette évaluation est indispensable pour choisir le bon traitement.
Le médecin doit pouvoir discuter, et vous expliquer la justification de ces examens complémentaires, afin que vous compreniez leur utilité. Aucun examen ne vous sera proposé s’il ne permet pas de mieux vous soigner.

A retenir

Le diagnostic de lupus repose sur des éléments cliniques et biologiques. Parmi les examens utiles pour le diagnostic, il y a :
Des examens biologiques de routine permettant d’étudier la répartition des globules dans le sang et l’état rénal
Des examens immunologiques comprenant surtout la recherche d’anticorps antinucléaires et de leurs composantes précises (anti-ADN natif, anti-Ro/SS-A, La/SS-B, Sm, RNP)
D’autres examens (biopsie cutanée, biopsie rénale, examen cardiaque et neurologique…) réalisés en fonction des signes du lupus
Ces examens vous seront proposés pour faire le diagnostic et mieux comprendre le type et la sévérité éventuelle de votre lupus. Vous pouvez en discuter avec votre médecin.
Précédent Haut de page Suivant