La Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

3. 4. Mieux comprendre comment prendre en charge une polyarthrite rhumatoïde -
Quels sont les traitements symptomatiques de la polyarthrite rhumatoïde ?

41. Qu'appelle t-on anti-inflammatoire non-stéroïdien et quels en sont les risques ?

Dernière mise à jour : 22-10-2018

Un traitement anti-inflammatoire est un traitement qui lutte contre l'inflammation. On distingue les médicaments à base de cortisone (on parle d'anti-inflammatoires stéroïdiens ou de corticoïdes) et ceux qui ne contiennent pas de cortisone : on parle d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (A.I.N.S.) (cf annexe 3). Ils agissent en inhibant des substances chimiques, les prostaglandines. Ils peuvent s’administrer par voie orale (comprimés, gélules), injectable (intramusculaire ou intraveineuse), en suppositoire ou en application locale (gels, crèmes).

Leurs principaux risques portent sur l’estomac (ulcères, hémorragies), le rein (diminution de la fonction des reins ou insuffisance rénale, augmentation de la tension artérielle), le cœur et les vaisseaux (infarctus, insuffisance cardiaque, troubles vasculaires du cerveau notamment en cas d’utilisation au long cours). Des réactions allergiques, ou des effets sur le foie, la fluidification du sang ou encore des conséquences sur la grossesse (dernier trimestre) sont également possibles. La prévention de ces risques est importante à prendre en compte. Ils sont souvent dépendants de la dose et/ou de la durée d’administration du médicament ; il est donc recommandé de prendre la dose minimale efficace et pendant la durée la plus courte possible. Il est également nécessaire de les éviter ou de limiter leur prescription chez les sujets à risque notamment les personnes âgées, ceux ayant des antécédents digestifs, cardiaques ou rénaux, ceux prenant de nombreux autres médicaments. Enfin, la co-prescription avec un protecteur de l’estomac (anti-acide) est indiquée chez ces sujets à risque ou en cas de traitement prolongé.

À retenir

Un traitement anti-inflammatoire non stéroïdien est un traitement qui lutte contre l'inflammation et qui ne contient pas de cortisone. Leurs principaux risques portent sur l’estomac, le rein, le cœur et les vaisseaux. La prévention de ces risques est nécessaire.
Précédent Haut de page Suivant