La Polyarthrite Rhumatoïde en 100 questions

Les 100 questions

4. 2. Mieux vivre avec une polyarthrite rhumatoïde -
Doit-on adapter son régime alimentaire quand on a une polyarthrite rhumatoïde  ?

76. Des vitamines ou des oligo-éléments peuvent-ils améliorer la polyarthrite rhumatoïde ?

Dernière mise à jour : 22-10-2018

Au cours de la PR, il peut y avoir un manque de certaines vitamines comme la vitamine C ou des oligo-éléments, notamment le sélénium. Pour autant à l’heure actuelle, aucune étude scientifique n’a démontré l’intérêt de l’adjonction de certaines vitamines ou oligo-éléments. Ces supplémentations ne sont pas plus efficaces que la prise d’un placebo ! Seul le bénéfice des acides gras dits polyinsaturés (oméga 3) a été démontré. Ils peuvent en effet être associé à une amélioration de la polyarthrite. Cette amélioration est néanmoins très modeste et peut s’accompagner de possibles effets secondaires, d’où l’absence de recommandation pour ce type de supplémentation.
Rappelons qu’en cas de prise prolongée de cortisone, l’adjonction fréquente voire systématique de calcium et de vitamine D est nécessaire (pour prévenir le risque d’ostéoporose et de fracture osseuse), ainsi que celle d'acide folique (Spéciafoldine®) en cas de traitement par méthotrexate.

À retenir

L’apport de vitamines ou oligo-éléments n’a pas démontré d’efficacité scientifique particulière dans la PR. Une alimentation riche en graisses polyinsaturées (poissons gras/acides oméga 3) ou en adjonction sous forme de complément alimentaire a démontré une efficacité, mais minime. En cas de prise prolongée de cortisone, des apports calciques et de vitamine D peuvent être nécessaires. La prise d'acide folique (Spéciafoldine®) en cas de traitement par méthotrexate est fortement conseillée.
Précédent Haut de page Suivant